.

.

dimanche 13 novembre 2016

CQ World Wide DX Contest cw

Bientôt le week-end du 26 et 27 novembre, et c'est reparti pour le cqwwdx. L'année dernière,, pour ma première participation en portable, j'avais fait l'acquisition d'une monobande, diamond, pour le 20m. Plus exactement, une HF-20CL. J'ai lu beaucoup de bien sur cette série d'antennes, comme par exemple sur eham.net qui traite en l'occurence, du modèle pour le 40 m. Pour des infos sur cette antenne, c'est  ici

Mes quelques instants de traffic, mon donné entière satisfaction.
Je precise, que je préfère parler, de "portable", parce bien évidemment, le véhicule ne se déplace pas, comme on peut le comprendre, il me serait plutôt difficile de trafiquer en "mobile", dans ces conditions.



Un simple pied magnétique, sans tresse reliée au véhicule, l'antenne fonctionne correctement



Admirez l'installation de l'Om ! Avec cette installation, on peut trafiquer des heures sans aucune fatigue. Prévoir quand même un thermos avec du bon café bien chaud, parce nous fin novembre, et dans la campagne, ça caille !

J'ai quand même utilisé la boîte MFJ par habitude, et pour selectionner d'autres antennes, pour le 80 m et le 10 m. Bien entendu, je me suis contenté du 20 m pour cet après-midi sans aucun espoir d'ouverture sur le 10 m. 


Vintage

Comme le montre la photo de mon shack, ma station est composée exclusivement d'appareils des années 80. Mais un de ceux dont je suis le plus fier, parce que rare et éfficace, c'est le codeur/décodeur tono 5000e. Je peux vous dire que celui-ci, je l'ai cherché pendant longtemps. Merci Ebay. Oui, mais pourquoi utiliser encore des vieux appareils, alors que (presque) tous les OMs raccordent le tx à l'ordinateur ? Pour plusieurs raisons, comme le côté pratique, car peu de matériel (c'est du tout en un, même si l'engin est de bonne taille), le plaisir de trafiquer comme à une époque où on allait à l'essentiel. Bon, je reconnais, que si je voulais  gagner le cq wpx, j'aurais du mal face aux à des oms équipés des toutes dernières technologies. Quoique...
Mais, comme vous l'aurez compris, ce n'est pas le but. Oh, et puis, je dois le reconnaître, il y a aussi un petit côté collectionneur qui sommeille en moi.



samedi 11 août 2012

Le 8ème Samourai

En 1988, je faisais l'acquisition d'un superbe décamétrique d'occasion, le FT980 de chez Yaesu. Il s'agissait alors de mon premier "vrai" déca, puisque jusque là, je n'avais connu que des recepteurs, comme le FRG 8800, qui d'ailleurs fera certainement l'objet d'un futur "post". 

Comme chacun peut s'en douter, ce FT980, surnomé à l'époque"le Samourai", a une valeur sentimentale pour votre serviteur. Lui et moi, on en a vécu des QSOs et des heures d'écoutes de VOA et autres HCJB...
D'où mon désarroi, lorsque celui-ci à décidé de me faire faux-bond, en tombant en panne. Plus d'emission, plus de réception, un affichage dénué de toute logique...... bref, plus rien, à part de l'alimentation.
Qu'à cela ne tienne, il existe d'excellents techniciens dans l'hexagone, largement capables de me le remettre sur pieds. 

Donc, après 3 mois de convalescence, voilà mon jouet préféré de retour au QRA, dans un carton qui pourrait contenir une télévision des années 80, suffisamment costaud pour supporter les 17 kg de la bête. 
Bravo les gars, ou devrais-je dire, bravo LE gars, c'est à dire l'om technicien QRO, qui s'en est occupé et qui me l'a rendu beau et vaillant comme au premier jour.



Voici le détail des réparations éfféctuées :

DEMONTAGE COMPLET

REMPLACEMENT DECOUPLAGE LOGIC UNIT

REFECTION ALIMENTATION 9 ET 10 V

REMISE EN ETAT CIRCUIT OSCILLATEUR DE FEREFENCE

ALIGNEMENT ET ESSAIS COMPLET






dimanche 15 juillet 2012

dimanche 8 janvier 2012

Meilleurs voeux pour 2012

Pour commencer cette année 2012, rien de mieux qu'un petit tour dans la campagne avec mon véhicule et mes antennes préférés. La météo étant assez clémente pour la saison, malgré la présence de quelques gouttes de pluie, quoi de plus sympa que de s'installer sur les abords d'un chemin "carrossable" pour me livrer à mon activité favorite.


video


Le matériel, toujours le même, composé d'un ts 140 et d'une boîte MFJ, d'une antenne diamond 80m, et d'une autre antenne, plus imposante, utile pour le 10m, et miraculeuse pour le 20m.

La matinée commence avec quelques éssais, avec les copains, F4CMI, et F4FAA. Essais peu concluants en 80m, vu l'heure tardive ( 10h du matin). D'autres qso, peu nombreux mais gratifiants, viendront remplir quelques lignes de mon carnet de trafic. 9A, UA, et Z35, étaient en nombre ce matin sur le 20m. Pour le 10m, j'aurai peut-être plus de chance la prochaine fois.



samedi 10 décembre 2011

Le shack attaque....

Quel plaisir d'aborder les bandes hivernales dans la chaleur d'un schack douillet, une tasse de thé (ou de tizane pour les nerveux) dans une main, et l'autre main s'evertuant à transformer des mots en points et en traits. 

Pour ce fait, la solution consiste à se livrer à un petit "restylage" de la station, pendant que les températures nous permettent encore d'ouvrir nos portes et nos fenêtres. C'est que je fait environ tous les 2 ans. Et ce samedi s'annonçant particulièrement printanier, j'ai décidé de m'adonner à cette tâche aujourd'hui même. 
Démontage des appareils, coup d'aspiro et autres balais brosses, et voilà la pièce comme neuve prête à accueillir mes joujous. On en profite aussi pour ressouder des PL, amélilorer la disposition des décamétriques etc... 
Et après une belle journée de dur labeur, voilà ma station fin prête. 



On remarquera le Tono 5000e, décodeur-codeur des années 80, dont je l'avoue je suis particulièrement fier, et qui fera l'objet d'un futur post.

dimanche 9 octobre 2011

Démonter le Yaesu FT767 GX

Il y a quelques semaines, j'ai décidé de m'attaquer au vernier de contrôle de mon Yaesu FT767GX. En effet, celui-ci à manquer de précision, et demande donc un entretien, ou un petit resserrage. Pour cela, la seule possibilité, étant de démonter la face avant de l'engin.


Une clé Alen est nécessaire pour démonter la molette, ainsi que les boutons des potentiomètres.





Pour commencer, j'ai d'abord cru devoir ouvrir l'appareil complétement, et pour cela, il démonter le panneaux arrière;


Le FT767GX s'ouvre comme une valise, à conditon de débrancher le haut parleur.


L'alimentation bascule sur l'arrière



Mais apparemment, la meilleur méthode, consiste à attaquer la bête par la face avant




                                             .....Et à retourner le tx


Dans cette position, on peut ensuite devisser la plaque avant, tenue par deux petites vis sur le côté. Ce qui permet  de faire basculer l'ensemble, de manière à pouvoir passer quelques doigts, pour sortir le vernier de contrôle.




                                       Il ne reste plus qu'à retirer les 4 petites vis du boîtier.


                                    Quelques vues de l'intérieur du "bidule"...





                                  On appelle ça un "flou de bougé" !!


Vous l'aurez compris, la molette est dans le boîtier, "coincée entre les deux contacts montrés plus hauts. Et le problème vient de là. Trop de jeu. Et bien, il ne reste plus qu'à néttoyer et resserrer le tout.




Nous voilà déjà à la fase de remontage, qui soit dit en passant, est la partie la plus difficile de l'opération. 


La meilleure solution, consiste à enlever les petits boutons carrés, en prenant bien soins de les classer dans le même ordre que le panneaux de contrôle





Après avoir installé la face avant, il faut ensuite réussir à incruster les petits boutons carrés du panneaux de contrôle, dans les entretoises caoutchoutées. Opération délicate, idéal pour un bon exercice de gestion du stress ! Impatients et nerveux s'abstenir !


                                     Les petits gris chromés, sont les plus coriaces. J'ai d'ailleurs un peu "triché, en ajoutant une goutte de colle sur la pointe des commutateurs, pour faire tenir ces satanés boutons. Après de multiples tentatives, on finit quand même par y arriver.